Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

autel à Mars par un gladiateur

Autel

Datation :
Haut-Empire (du L'an 31 avant J.C. au L'an 301)

Matière :
calcaire dur (taillé , gravé )

Dimensions LxH :
Exterieures : l. 0,44m ; H. 1,30m

Date et lieu de découverte :
Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône / Lyon (Avant 1808)
servant à la fin du XVIe siècle de base à une croix de pierre estant en un carrefour par où l'on va à St Clair près du moulin du Perat (Paradin); dans le jardin du couvent des RR.PP. de la Trinité, au quartier st Georges (Spon) ; dans la collection des antiques du jardin des Bellièvre (Artaud).

N° inventaire :
AD197

Inscription :
texte religieux
, dédicace
traduction : Au dieu Mars Auguste, Callimorphus, gladiateur seconde lame de sa troupe, avec reconnaissance en accomplissement de son voeu.

Traduction Allmer et Dissard

Bibliographie :
Corpus Inscriptionum Latinarum [CIL] - Inscriptiones trium Galliarum et Germaniarum latinae. 13 - Hirschfeld, Otto Musée de Lyon. Inscriptions antiques - Allmer, Auguste - Musée des beaux-arts - Lyon

Fiche technique ARK

Imprimer la notice

Description

« Au dieu Mars Auguste, Callimorphus, gladiateur seconde baguette (secunda rudis) de sa troupe, avec reconnaissance en accomplissement de son vœu ».

Callimorphus avait fait un vœu à Mars, dieu qui protège les gladiateurs, lui demandant une faveur (sans doute celle de rester en vie…). Ayant été exaucé, il lui a offert cet autel. La rudis (baguette) est l’insigne que reçoit un gladiateur libéré ; c’est aussi l’attribut de l’arbitre. Secunda rudis est un titre qui indique que le dédicant a désormais abandonné les combats pour devenir adjoint d’un d’arbitre (lui-même qualifié de summa rudis).
Callimorphus signifie en grec « qui a une belle forme » : c’est probablement un nom de spectacle et une allusion aux succès féminins dont sont crédités les gladiateurs.

Aller en haut de la page