Monument en l’honneur des Nautes du Rhône

Base

Datation :
Entre 2e siècle et 3e siècle

Matière :
calcaire dur (taillé , sculpté(e) )

Dimensions :
l. 171cm ; E. 67cm ; H. 90cm

Date et lieu de découverte :
Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône / Lyon / Lyon 5e / Saint-Georges (1815)
retirée des fondations de la Commanderie de Saint-Georges (Artaud)

N° inventaire :
AD175

Inscription :
dédicace
 (l'inscription principale est reproduite sur chacune des deux grandes faces ; les deux autres inscriptions figurent respectivement sur chacun des petits côtés ;)traduction : Inscription principale : Caius Julius Sabinianus, batelier du Rhône, donne en l'honneur des bateliers du Rhône, ce monument.

Petit côté A : Pour la dédicace duquel il a donné à chacun des bateliers naviguants trois deniers.

Petit côté B : L'emplacement a été donné par un décret des bateliers du Rhône.

Traduction Allmer et Dissard
.

Bibliographie :
Corpus Inscriptionum Latinarum [CIL] - Inscriptiones trium Galliarum et Germaniarum latinae. 13 - Hirschfeld, Otto Musée de Lyon. Inscriptions antiques - Allmer, Auguste - Musée des beaux-arts - Lyon

Fiche technique ARK

Imprimer la notice

Description

Sur cette base de monument, on peut lire : l’Inscription principale : « Caius Iulius Sabinianus, naute du Rhône, donne en l'honneur des nautes du Rhône, ce monument » ;. sur le côté droit : « Pour la dédicace duquel il a donné, à chacun des bateliers naviguant, trois deniers » ;. sur le côté gauche : « L'emplacement a été donné par un décret des nautes du Rhône ».
Dans tout l’Empire, les marchandises circulent sur un vaste réseau fluvial, relayé par des voies terrestres aménagées entre chaque rivière. Même de petits cours d’eau, aujourd’hui sans intérêt économique, sont alors navigables. Des corporations de bateliers, les nautes, assurent ces transports sur des embarcations à fond plat. Entre Arles et Lyon, le cours du Rhône est aménagé pour permettre le hallage à contre-courant par des hommes et des chevaux. À Lyon, plusieurs inscriptions attestent l’existence de plusieurs entreprises de transport fluvial distinctes. Ce bloc constituait la base d’un monument élevé en l’honneur de l’une d’entre elles, les nautes du Rhône. Il supportait peut-être une statue du fleuve personnifié. Le jour de l’inauguration du monument, Sabinianus qui a financé sa construction, a également fait une distribution d’argent aux membres de la corporation. Comme l’emplacement a été donné non par les représentants de la cité, mais par les nautes eux-mêmes, on suppose que ce monument s’élevait sur un terrain qui leur appartenait.

Description scientifique

base oblongue pourvue d'une inscription sur chacune des 4 faces. Mortaise sur la face supérieure