Mausolée de la famille des Acceptii

Dalle

Matière :
calcaire dur (taillé , gravé )

Dimensions :
l. 365cmcm ; l. 93,5cmcm ; E. 74,5cmcm ; E. 74,5cmcm ; H. 150cmcm ; H. 150cmcm  ; Dimensions d'un bloc

Date et lieu de découverte :
Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône / Lyon / Lyon 7e / La Guillotière (Juin 1870)
rue de Marseille, quartier de la Guillotière, dans la cour de la fabrique d'acide dites "la Vitriolerie", à 5 m de profondeur, avec les débris presque complets d'un tombeau monumental dont ils faisaient partie (Allmer et Dissard)

N° inventaire :
AD143

Inscription :
épitaphe
traduction : Aux dieu Mânes et à la mémoire éternelle de Quintus Acceptius Venustus, décurion de la colonie Copia Claudia Augusta de Lyon, charmant enfant, seulement montré, non donné, que l'injustice du Destin a enlevé à ses parents par une mort prématurée. Il a vécu onze ans, six mois et vingt-six jours, brillant déjà dans l'étude des lettres et cher à tous par sa gentillesse enfantine non moins que par sa piété filiale ; montrant dans cette courte durée de sa vie l'espérance d'un fruit glorieux, et laissant à ses parents une douleur sans fin, et de Quintus Acceptius Firminus qui a vécu un an, trois mois et trois jours, et de Satria Firmina, qui a vécu un an, deux mois et vingt-six jours, tous deux élevés en consolation de la perte précédente et morts au grand chagrin des leurs ; Quintus Acceptius Firminus, décurion de la colonie Copia Claudia Augusta de Lyon, duumvir, et Satria Venusta, leurs parents infortunés, ont élevé ce tombeau, préparé de leur vivant aussi pour eux-mêmes, et l'on dédié sous l'ascia.

Traduction Allmer et Dissard
.

Bibliographie :
Corpus Inscriptionum Latinarum [CIL] - Inscriptiones trium Galliarum et Germaniarum latinae. 13 - Hirschfeld, Otto Musée de Lyon. Inscriptions antiques - Allmer, Auguste - Musée des beaux-arts - Lyon

Fiche technique ARK

Imprimer la notice

Description

Ce monument funéraire d’une riche famille lyonnaise se dressait sur la rive gauche du Rhône, au bord de la route qui conduisait vers Vienne et le Midi. D’après le dessin réalisé au moment de la découverte, il avait la forme d’un petit temple. L’inscription était visible à l’arrière des colonnes, tandis que plusieurs sarcophages étaient placés dans le soubassement. Le mieux conservé est une cuve en marbre blanc, importée de Rome et décorée de scènes en haut-relief illustrant le culte de Bacchus-Dionysos. L’épitaphe nous fait connaître Quintus Acceptius Firminus, « décurion de la colonie Copia Claudia Augusta de Lyon ». Il a été duumvir, c'est-à-dire qu’il a atteint le sommet de la carrière municipale. Les deux duumviri désignés pour un an, équivalent des consuls de Rome, étaient chargés du gouvernement de la cité. Son fils Quintus Acceptius Venustus, mort à l’âge de onze ans, était déjà intégré dans l’ordre des décurions (le « conseil municipal ») à titre honorifique.

Description scientifique

4 grandes dalles sans ornement, constituant la paroi arrière d'un mausolée en forme de petit temple.