Epitaphe d'un vétéran, négociant en céramiques

Autel

Datation :
Entre 2e siècle et 3e siècle

Matière :
calcaire dur (taillé , gravé )

Dimensions LxH :
Exterieures : l. 0,48m ; E. 0,43m ; H. 1,02m

Date et lieu de découverte :
Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône / Lyon

N° inventaire :
AD052

Inscription :
épitaphe
traduction : Aux dieux Mânes et à la mémoire éternelle de Vitalinius Felix, vétéran de la légion Ire Minervia, homme rempli de sagesse et de loyauté, négociant potier lyonnais, mort à l'âge de soixante-neuf ans. Il est né un mardi ; un mardi il est entré au service, un mardi il a reçu son congé, un mardi il est décédé, Vitalinius Félicissimus, son fils, et Julia Nice, sa femme, ont élevé ce tombeau et l'on dédié sous l'ascia.

Traduction Allmer et Dissard

Bibliographie :
Corpus Inscriptionum Latinarum [CIL] - Inscriptiones trium Galliarum et Germaniarum latinae. 13 - Hirschfeld, Otto Musée de Lyon. Inscriptions antiques - Allmer, Auguste - Musée des beaux-arts - Lyon Rencontres en Gaule romaine - Savay-Guerraz, Hugues

Fiche technique ARK

Imprimer la notice

Description

Sur cet autel, on peut lire : « Aux dieux Mânes et à la mémoire éternelle de Vitalinius Felix, vétéran de la légion 1ère Minervia, le plus sage et le plus fidèle des hommes, marchand en poterie à Lyon, qui a vécu 69 ( ?) ans, cinq mois et dix jours. Il est né un mardi, a été admis au service un mardi, a reçu sa libération un mardi, est mort un mardi (…)».
(Traduction François Bérard)

Vitalinius Felix est un vétéran qui faisait partie d’une légion stationnée dans la province de Germanie inférieure, à Bonn, aujourd’hui en Allemagne. Une partie de son unité a été transférée à Lyon, à la fin du 2e siècle, en remplacement de la cohorte urbaine.
Son temps de service écoulé, redevenu civil, il s’est reconverti dans le commerce de la vaisselle de terre cuite (ars cretariae). Plusieurs moments importants de son existence : sa naissance, son incorporation et sa démobilisation, et enfin sa mort, ont coïncidé avec « le jour de Mars » (dies Martis), c'est-à-dire un mardi.