Statue

Datation :
2e moitié du 1er siècle

Matière :
bronze (coulé )

Dimensions LxH :
Exterieures : H. 174cm

Date et lieu de découverte :
Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Ain / Coligny (1897)
Au cours de travaux agricoles Cette statue, brisée en quatre cents fragments, a été découverte associée aux cent cinquante fragments du calendrier br.00).

Description

La statue, brisée en de nombreux fragments, a été découverte fortuitement dans un champ, hors de tout contexte, à côté d’une plaque de bronze sur laquelle figure un calendrier gaulois.
Cette statue représente le Dieu Mars. Les yeux disparus étaient probablement figurés par des billes en verre. Le bras droit levé s'appuyait sur une hampe. Au-dessus des mèches bouclées de la chevelure apparaît une bande lisse qui permettait de fixer une coiffure, vraisemblablement un casque, fondu à part.

Description scientifique

Traces de dorure et de réparations anciennes
Homme debout, en appui sur le pied droit, sur un socle mouluré rond. Les yeux disparus étaient probablement figurés par des billes en verre. Le bras droit levé s'appuyait sur une hampe. Au-dessus des mèches bouclées de la chevelure apparaît une bande lisse qui permettait de fixer une coiffure, vraisemblablement un casque rapporté.
Il s'agirait d'une représentation du dieu Mars. " Le prototype de cette statue de grandes dimensions est à rechercher parmi les oeuvres du IV° siècle avant Jésus-Christ en Grèce. Le sens de ces Mars nus, dont la diffusion est pratiquement limitée à la Gaule du Nord, diffère sans aucun doute de celui de Mars cuirassé. ici le dieu est pratiquement dépourvu de son apparence militaire et guerrière ; il pourrait être l'équivalent de Teutatès, son homologue gaulois dont les fonctions protectrices et bienfaisantes ont été maintes fois notées" (S. Boucher)