Base de statue d'un Tricasse, prêtre au sanctuaire des Trois Gaules

Base

Datation :
Entre L'an 209 et L'an 211

Matière :
calcaire dur (taillé , gravé )

Dimensions LxH :
Exterieures : l. 0,85m ; E. 0,65m ; H. 1,65m ; Pds 2460kg

Date et lieu de découverte :
Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône / Lyon / Lyon 1er / Les Terreaux (Avant 1808)
Employée au Moyen-âge comme support de la croix du cimetière dit de Saint-Pierre et Saint-Saturnin, quartier des Terreaux, Lyon 1er

N° inventaire :
AD116

Inscription :
dédicace
traduction : A Caius Catullius Deciminus, fils de Tutius Catullinus, tricasse, promu dans sa cité à tous les honneurs, prêtre au temple de Rome et des Trois Augustes, les trois provinces de la Gaule. Les Trois Provinces de la Gaule.

Traduction Allmer et Dissard

Bibliographie :
Corpus Inscriptionum Latinarum [CIL] - Inscriptiones trium Galliarum et Germaniarum latinae. 13 - Hirschfeld, Otto Musée de Lyon. Inscriptions antiques - Allmer, Auguste - Musée des beaux-arts - Lyon

Fiche technique ARK

Imprimer la notice

Description

On peut lire sur cette base de statue : « À Caius Catullius Deciminus, fils de Tutius Catullinus ; Tricassin, promu dans sa cité à tous les honneurs, prêtre au temple de Rome et des Trois Augustes, les Trois provinces de Gaule ».


Le Conseil des Gaules, qui se réunissait au sanctuaire, était chargée du culte impérial. Il élisait chaque année son « président », qui portait le titre de prêtre de Rome et d’Auguste (sacerdos Romae et Augusti). Les inscriptions nous font connaître les noms d’une vingtaine de prêtres, tous issus de cités différentes. C. Catullius Deciminus était originaire de la cité des Tricasses, peuple gaulois établi près de la Seine, dont le chef-lieu était Troyes. Ces inscriptions figuraient à l’origine sur des bases des statues que les représentants des trois provinces (Lyonnaise, Belgique, Aquitaine) élevaient chaque année au sacerdos élu, mais aussi à des personnages qui avaient d’autres fonctions au sein du conseil.
Il faut imaginer ces monuments parsemant l’esplanade du sanctuaire. Après plusieurs siècles d’existence, ce dernier devait ressembler à un musée de plein air, véritable conservatoire de l’histoire des Trois Gaules. La charge prestigieuse de sacerdos constituait le couronnement d’une carrière municipale et pouvait donner accès à de plus hautes fonctions hors de la Gaule. Dans le roman Le voyage de Marcus (2000), Christian Goudineau raconte la tournée électorale d’un magistrat ambitieux, candidat au titre suprême. Accompagné de son fils Marcus, il déjouera les embûches tendues par ses adversaires pour être triomphalement élu prêtre au sanctuaire du confluent.

Description scientifique

Bloc quadrangulaire ayant fait partie d'une base constituée de plusieurs blocs juxtaposés.