Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Médaillon d'applique

Datation :
1ère moitié du 3e siècle

Matière :
céramique (céramique sigillée claire B )

Dimensions LxH :
Exterieures : diam. 10,6cm

Date et lieu de découverte :
Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône / Lyon / Lyon 2e / place des Célestins (1993)

Description

Sur ce vase, l’acteur Parthenopaeus tient le thyrse (un bâton avec une pomme de pin), insigne de Dionysos et brandit son masque. Un personnage lui remet l’insigne du vainqueur : une palme ainsi qu’un volumen, rouleau de parchemin ; à leurs pieds, un orgue hydraulique. En bas, acclamation en grec : Ni(ca) Parthenopaee : « Vive Parthenopaeus ! »
À côté des comédies et des tragédies adaptées du théâtre grec, joué à Rome sous la République, se développent deux autres types de spectacle : le mime et le pantomime. Le premier, issu de la comédie, est un spectacle avec musique, dont les sujets sont romanesques, quotidiens et souvent licencieux. La gestuelle est essentielle : l’acteur est aussi danseur, mais à la différence du mime moderne, il parle et fait même rire par ses imitations.
La pantomime est la mise en musique, en chants et en ballets, de sujets tirés de la tragédie.
Ces deux types de spectacles feront l’essentiel du répertoire du théâtre romain sous l’Empire. Parthenopaeus devait être un acteur vedette des théâtres de la vallée du Rhône : ces vases décorés de médaillons, produits près de Valence, ont été largement diffusés entre Lyon et Marseille.

Description scientifique

à droite,l'acteur Parthenopaeus, debout vesr la gauche. De sa main gauche, il tient un double thyrse, son bras droit est levé. Il porte une tunique et un peplum. Face àlui , un homme qui porte une toge lui tend de sa main droite une palme ; dans la gauche il tient un volumen (rouleau de manuscrits). Entre les deux hommes, un orgue hydraulique.

Aller en haut de la page