Vase à trois médaillons d'applique, scènes mythologiques et combat de gladiateurs

Vase

Datation :
Entre 4e quart du 2e siècle et 1er quart du 3e siècle

Matière :
terre cuite (céramique sigillée claire B , décor moulé rapporté )

Dimensions :
H. 17,5cm ; diam. max : 14,7 ; du pied : 5,6cm

Date et lieu de découverte :
Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône / Lyon / Lyon 2e / place des Célestins (1993)
dans un remblai d'assainissement

Description scientifique


1999.5.081.a

Callipolis tué par son père Alcathoos, pour avoir troublé un sacrifice


Ce médaillon représente l'instant précédant la mort de Callipolis, quand celui-ci fait irruption en plein sacrifice. Au centre, un petit Amour fait une libation sur un autel enflammé ; à gauche, Alcathoos vêtu de l'exomide (tunique qui ne couvre qu'une épaule), fait une libation ; à droite, Callipolis fait irruption dans la pièce ; il porte une draperie autour du cou sur les côtés, des spectateurs assistent à la scène ; en bas, à gauche, deux d'entre eux sont courbés et tournent le dos ; à l'arrière plan, un personnage est représenté dans un édicule ; en haut, à gauche, un rideau est attaché au cadre.Grâce à un fragment de médaillon plus lisible trouvé dans le site des Hauts de Saint-Just, on sait que le personnage qui se trouve dans l'édicule est Bacchus, sous le nom de LIBER PATER ; une inscription au-dessus de l'épaule gauche de Callipolis nomme celui-ci.
1999.5.081.b
Diomède et Ulysse dérobent le Paladium aux Troyens


Au centre, un homme barbu est assis, tourné vers la droite; il tend le bras gauche vers une statue posée sur une colonne ; face à lui, trois petits personnages semblent regarder cette statue. A gauche, un autre personnage debout est coiffé du pileus (bonnet en feutre) et vêtu de l'exomide (tunique qui ne couvre qu'une épaule) ; au premier plan, en bas, deux objets indistincts. La mauvaise qualité du décor moulé rend l'identification de cette scène difficile : il s'agirait de l'épisode du cycle troyen au cours duquel Diomède aidé d'Ulysse, dérobe le Palladium (statue de Pallas Athéna) qui rendait la cité inviolable.
1999.5.081.c
Combat de Malisius et d'Asticus.

A gauche, un samnite reconnaissable à son scutum (grand bouclier rond et recourbé), affronte un thrace qui porte un casque à visière muni d'un large cimier ; à leurs pieds une palme. L'empâtement du médaillon interdit la lecture de l'inscription, mais on connaît les noms des personnages grâce à un moule de ce médaillon trouvé à Vienne et conservé au musée de Saint-Germain.\nvase à panse sphérique et à long col, à trois médaillons et à trois anses, alternés. Le col est étroit et la lèvre formée d'un bourrelet ; les anses partent du milieu de la panse et arrivent à la base du col ; un sillon sépare la panse du col