Gobelet

Datation :
2e siècle

Matière :
céramique (céramique sigillée claire B )

Dimensions :
Exterieures : H. 24cm ; diam. 16cm

Date et lieu de découverte :
Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône / Lyon / Lyon 5e / Verbe Incarné (clos du) (1980)
dans le comblement d'une citerne

N° inventaire :
2000.0.2819

Inscription :
acclamation
VIEN(na ) / FLOR(entia) / FELIX
F[elix vi]ENNA POTENS FLO (entia)/ [suo] PRINCIPE SALVO (dans le décor (au centre de la tour) et sous la scène), traduction : Vienne florissante et heureuse /
Vienne est heureuse, puissante et florissante, car son empereur est en bonne santé
.

Bibliographie :
Vases à médaillons d'applique inédits de Lyon et de Martigues (B.-du-Rh.) - Desbat, Armand - ISSN : 0557-7705 Images d'argile. Les vases gallo-romains à médaillons d'applique de la vallée du Rhône - Lavagne, Henri - Teyssier, Éric - Jacobelli, Luciana - Poux, Matthieu

Fiche technique ARK

Imprimer la notice

Description

Sur le médaillon de ce vase, on peut lire : Vien(na) Flor(entia) Felix : Vienne florissante et heureuse. En bas : F[elix vi]enna. potens.flor(entia)/[suo] principe salvo : Vienne est heureuse, puissante et florissante car son empereur est en bonne santé.
La Tutella de Vienne, déesse protectrice de la ville, est personnifiée par une femme portant une coiffure en forme de tours. Elle est représentée dans une scène de triomphe, montée sur un char conduit par Mercure et suivie par une Victoire qui tient une couronne et une palme. À l'arrière-plan figure une représentation schématique des murailles de la ville.

Description scientifique

Grand gobelet à trois dépressions, à une anse opposée à un médaillon.
Bordure : tore et listel. Vernis extérieur : orange vif, lustré ; vernis intérieur : orange vif, mat
Sur une ligne de sol, un char tiré par deux chevaux (bige) se déplace vers la gauche. Mercure, de face, tient les chevaux par la bride de sa main gauche. Il est vêtu d'une chlamyde qui ne lui couvre que le dos et porte des bottines ailées ; il porte un caducée de sa main droite. Aux pieds des chevaux, un petit chien court en regardant derrière lui. Debout dans le char, la déesse protectrice de la ville de Vienne (Tutela), porte une couronne ornée d’une fortification composée d'une porte entre deux tours. Elle est vêtue d'une robe longue à ceinture haute et à manches mi- longues, et d’une draperie attachée sur l'épaule gauche. Ses cheveux sont ramenés en chignon derrière la nuque. Elle tient une patère dans la main droite tendue. Un sceptre est appuyé sur son coude gauche. Derrière elle, la Victoire tient une palme dans la main gauche et brandit de la main droite une couronne de laurier. À l'arrière-plan, les fortifications de la ville sont figurées par deux tours et des murs.