Toilette, médecine - Trousse d'ophtalmologiste

Trousse d'ophtalmologiste

Datation :
2e siècle

Matière :
alliage cuivreux (coulé , soudé )

Dimensions LxH :
Exterieures : L.11,4cm ; l. 6,7cm ; H. 2,8cm

Date et lieu de découverte :
Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône / Lyon / Lyon 5e / rue de la Favorite / La Favorite I (1983)
Dépôsé dans le comblement d'un bûcher après crémation

Description

Le comblement de la fosse d’un bûcher funéraire contenait cet ensemble : un petit coffret à quatre compartiments pour contenir les collyres (médicament pour soigner les yeux), une palette en pierre pour leur préparation et trois instruments rangés dans un tube. Les collyres sont des préparations solides, en forme de petits pains, qui étaient broyés avec un liquide pour des applications locales. Ils étaient marqués avec un cachet et portaient des indications sur leur composition, le nom du médecin qui les avait préparés ou conçus et les affections qu’ils soignaient. Les collyres contenus dans cette boîte portent un nom grec : Smaragdos et des noms de produits : dialibanon : encens, crocodes : safran.
L’analyse montre la présence d’oxydes métalliques et de pollens de plantes encore utilisés pour soigner les yeux aujourd’hui.