Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche

Stèle

Datation :
Entre L'an 117 et L'an 138

Matière :
grès (taillé , gravé )

Dimensions LxH :
Exterieures : l. 0,66m ; E. 0,21m ; H. 0,91m

Date et lieu de découverte :
Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Loire / Saint-Joseph (10 septembre 1996)
Bloc remployé comme couverture d'un regard de l'aqueduc du Gier

N° inventaire :
D3

Inscription :
décret
[EX AVCTORITE / IMP(eratoris) CAES(aris) TRAIA / NI HADRIANI / ] AVG(usti) NEMINI / ARANDI SER / ENDI PANG /ENDIVE IVS / EST INTRA ID / SPATIVM AG / RI QVOD TVTE / LAE DVCTVS / DESTINATVM / EST, traduction : (Par ordre de l'empereur César Trajan Hadrien) Auguste, nul n'a le droit de labourer, de semer ou de planter dans cet espace de terrain qui est destiné à la protection de l'aqueduc

Fiche technique ARK

Imprimer la notice

Description

Sur cette stèle, on peut lire : «(Par autorité de l’empereur César Trajan Hadrien) Auguste, à personne n’est accordé le droit de labourer, de semer ou de planter dans cet espace de terrain qui est destiné à la protection de l’aqueduc ».
Cette inscription a été retrouvée sur le tracé de l’aqueduc du Gier, à environ 35 km au sud-ouest de Lyon. Il s’agit d’un règlement promulgué sous l’empereur Hadrien, qui interdit de cultiver les terrains proches de l’aqueduc, de façon à préserver la canalisation souterraine de tout dommage et à éviter la pollution de l’eau.
Ce texte devait être régulièrement répété tout le long du tracé, puisque une inscription identique a été découverte à 6 km en amont, en 1887, à Chagnon (Loire). Grâce à cette dernière, on peut restituer les premières lignes disparues.

Aller en haut de la page