L’atelier monétaire ; tout le port d’Ostie dans un rayon de 1,7 cm

Description

À partir du règne de l’empereur Auguste (27 avant-14 après J.-C.), l'essentiel du monnayage, auparavant produit à Rome, est désormais réalisé dans des ateliers en province. Le plus important d'entre eux est celui de Lyon, chargé de produire à partir de 15 avant J.-C. toutes les monnaies de l'Empire en or, argent et même en bronze.
Ce sesterce reproduit sur le droit un portrait de l’empereur Néron et au revers, une vue du port d’Ostie, à l'embouchure du Tibre. On distingue des quais, des entrepôts bordés de colonnades encadrant une statue et une série d'arcades. En haut, un phare est surmonté d'une statue. En bas, le Tibre est personnifié sous les traits d'un personnage barbu, allongé, tenant un gouvernail et s'appuyant sur un dauphin, selon un type bien connu en statuaire. Dans la rade évoluent huit embarcations différentes. La finesse des détails est telle qu'on distingue des personnages au travail : deux marins manœuvrent les voiles d'un navire de commerce ; des dockers déchargent des marchandises vers les entrepôts ; un pêcheur debout à l'avant d'une barque lance son filet.