Autel et épitaphe d'Aufidia Antiochis

Autel

Datation :
4e quart du 1er siècle

Matière :
marbre (blanc , taillé , sculpté(e) , gravé )

Dimensions :
l. 19,5cmcmcm ; l. 39cmcmcm ; l. 39cmcmcm ; E. 36cmcmcm ; E. 36cmcmcm ; P.29,5cmcmcm ; H. 61cmcmcm ; H. 77cmcmcm  ; Dimensions de la cavité ; Dimensions sans couvercle ; Dimensions avec le couvercle

Date et lieu de découverte :
Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône / Lyon / Lyon 5e / rue Barthélémy Buyer (1er octobre 1957)
au cours des travaux de lotissement de l'ancienne propriété Canques, située entre la rue Barthélémy Buyer (entrée au 52) et la rue Pierre Audry (ancienne rue de St Just à Vaise). A environ 160 m à l'ouest de la rue B. Buyer, non loin de la rue P. Audry. "L'engin mécanique qui effectuait des travaux de nivellement avait arraché l'autel de son lit de pose, constitué par une fondation de chaux, qui se trouvait à environ 1,50 m du niveau du sol actuel " (M. et P. Burnand)

N° inventaire :
2008.0.629

Inscription :
épitaphe
Di(i)s Manib(us) / Aufidiae / Antiochidis / Sex(tus) Aufidius / Thiasus, / uxori karissimae., traduction : Aux dieux Mânes d'Aufidia Antiochidis, Sextus Aufidius Thiasus à son épouse très chère
.

Bibliographie :
Inscriptions latines des trois Gaules (France) - Wuilleumier, Pierre L'autel funéraire d'Aufidia Antiochis à Lyon - Burnand, Marcel - ISSN : 0016-4119

Fiche technique ARK

Imprimer la notice

Description scientifique

Couvercle : aux angles, des demi-palmettes formant acrotères ; sur chaque face, un évidement semi-circulaire sert de fond à un motif sculpté
:un buste féminin (portrait de la défunte ?) au-dessus de la face antérieure inscrite ; un liève mangeant dans une corbeille de fruits sur la face postérieure ; sur les faces latérales, des cornes d'abondance.
Sur le dé de l'autel : sur la face latérale, à droite de l'inscription, une patère ; à gauche, un vase à libation ; la face postérieure ne porte pas de décor.\nautel constitué d'un dé reposant sur une plinthe carrée et encadré de colonettes corinthiennes à cannelures torses ; il est surmonté d'un couvercle à acrotères ; la face supérieure est percée d'une cavité carrée aux angles arrondis, inscrite dans un cercle en légère saillie sur lequel s'adapte le couvercle. Scellement aux 4 coins du couvercle et au centre.