Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
Cette imposante statue aux dimensions quasi-humaines représente Neptune, dieu des eaux et des mers.
Selon la tradition, il est représenté comme s’il sortait de l’eau, avec les boucles de la barbe et les cheveux chargées d’eau.
Sur le modèle d’autres statues similaires mais mieux conservées, on peut supposer qu’il tenait un dauphin ou un poisson dans la main droite, et un trident dans la gauche.

Situer dans le musée

Quoi ?
bronze (fonte en creux , soudé )
Exterieures : H. 1,43m

Quand ?
2e siècle

Où ?
Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / Rhône / Lyon / Rhône fleuve

Suivez le guide

L’histoire de l’œuvre

La statue a été découverte dans le Rhône, près du pont de la Guillotière en 1859. Réalisée en fonte creuse, elle a sûrement été réalisée au IIIe siècle, dans un atelier de Gaule.

Neptune, un dieu honoré

Il était honoré chaque année à Rome, au mois de juillet, à l’occasion des Neptunalia. Neptune, fils de Saturne et de Rhéa et l’époux d’Amphitrite, est aussi le dieu des chevaux, à l’instar de Poséidon, le dieu grec correspondant. Il est facile de le reconnaître grâce à son principal attribut, le trident, ou aux animaux qui lui sont associés, le cheval et le dauphin.

Aller en haut de la page