Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
Les traces d’une occupation bien antérieure à la création de la ville de Lugdunum ont été retrouvées un peu partout dans la région de Lyon, comme l’attestent les restes de ce char celtique, daté de l’âge du Bronze, vers 800 avant J.-C.
Il n’était sûrement pas utilisé pour le transport de personnes, mais plutôt pour des cérémonies. Sont conservées les quatre roues, un seau et un bassin de bronze.

Situer dans le musée

Quoi ?
alliage cuivreux (coulé , martelé )

Quand ?
Age du Bronze final-1400 av JC-l'an 800 av JC (du 1400 avant J.C. au L'an 800 avant J.C.)

Où ?
Europe / France / Auvergne-Rhône-Alpes / ISERE / LA COTE-ST-ANDRE

Suivez le guide

L’histoire de l’œuvre

Ce char a été mis au jour fortuitement en 1888, dans un champ près de La Côte-Saint-André (Isère) au sud-est de Lyon. Les roues remonteraient à la fin de l’âge du Bronze, vers 800 avant J.-C, tandis que le seau qu’il transportait serait plus récent : il aurait été importé d’Italie du Nord, vers 600 avant J.-C.

Un char à usage spécial

On suppose que ce char était utilisé pour des fêtes ou des cérémonies religieuses. Le grand récipient de bronze pouvait contenir de l’eau destinée à des rituels de purification, ou bien des boissons alcoolisées (bière ou vin) consommées au cours de fêtes et de banquets.

Aller en haut de la page